Violet Cold – Noir Kid

Vous connaissez beaucoup de groupes azerbaïdjanais ? Non ? Eh ben maintenant vous en connaissez un. De rien.

Bon, maintenant que je vous ai mâché le travail pour la connaissance, à vous de bosser pour parvenir à la deuxième étape : l’appréciation. Parce-que c’est pas le tout de vous la péter en société avec votre groupe obscur d’un pays obscur, encore faut-il savoir de quoi ça parle.

Violet Cold est indubitablement un groupe de metal. Enfin, je dis groupe, mais c’est un type tout seul qui fait tout, alors parlons plutôt de projet solo. Enfin bref. Ça reste du metal. Un bon petit black atmosphérique (certains parlent de post-black ou je sais pas quoi, mais je ne vais pas aussi loin dans ces caractérisations obscures), le genre que t’écoute et qui te transmets tellement de tristesse et de mélancolie que c’en est déchirant. Pas besoin de gros riffs qui déglinguent ou de paroles compréhensibles, c’est une ambiance qui se suffit à elle-même. Et pis de toute façon j’ai l’impression qu’ils parlent dans une langue locale (oui, à part le mec, y aussi une fille qui vient crier un peu), donc même si c’était intelligible, eh ben on pigerait que dalle quand même. Dommage. Mais pas grave. Promis.

Bon, maintenant, pour ceux qui n’écoutent pas de metal… pas de soucis ! Car vous pourrez tout aussi bien apprécier ce petit bijou musical ! En pratique, il suffit de savoir ressentir des émotions, mais je sens que ça va pas suffire pour vous convaincre, flemmards que vous êtes. Alors bon ok je vous donne plus de détails. Déjà, c’est pas violent. Enfin, de mon point de vue c’est facile de dire ça (quand ton échelle part de Benighted, tout de suite ça biaise), mais je pense que c’est objectivement le cas. Ensuite, parce-que c’est pas que du metal. Le gars y a incorporé des passages électro limites pop, très surprenants à la première écoute. Et qui passent étonnamment super bien. Des puristes du black à l’ancienne hurleraient au scandale mais, franchement, c’est du génie.

Bref. Ecoutez ça en télé-travaillant (quel plaisir!) ou en vous morfondant sur votre avenir, vous verrez que ça transporte. De ouf.

Le rapport avec les fleurs ? C’est joli. Et puis les violettes c’est des fleurs.

Merci.

Josépatate

Josépatate

Un type qu'aime bien écrire des p'tites histoires, comme ça, simplement, par plaisir. Faut bien qu'j'me défoule un peu j'suis énervé.
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
gheritarish
il y a 1 an

Est-ce qu’il va venir faire de la concurrence à Silence Lies Fear, un autre groupe azerbaïdjanais qui déchire ?