Option Ville Numérique, géomatique et urbanisme (VILLE NUMERIQUE)

Quantité de travail : 3,6/10 (10 réponses)
Page officielle de l’option

Oh une option un peu décalée où l’on ne va pas faire de trucs trop techniques ! Tout à fait. Et en plus, on fait de l’urbanisme. Et la ville, ça concerne tout le monde !

U.
Comme son nom l’indique, il s’agit d’urbanisme. Tu auras donc des cours (quasiment une fois par semaine) à l’école d’archi ! Tu auras l’occasion de découvrir les tréfonds de l’école et la très prisée « salle de réunion du CRENAU ». Et ces cours seront tantôt créatifs, tantôt abscons, et parfois intelligibles.
Comme son nom ne l’indique a priori pas, il s’agit également de géomatique. Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Allez, on t’épargne la consultation de Wikipédia : « La géomatique regroupe l’ensemble des outils et méthodes permettant d’acquérir, de représenter, d’analyser et d’intégrer des données géographiques. La géomatique consiste donc en au moins trois activités distinctes : collecte, traitement et diffusion des données géographiques ». Grossièrement, tu feras de l’informatique, des systèmes d’information géographique (des SIG, à prononcer sigue ou s-i-g, c’est selon).

R.
Comme moult intervenants viendront vous faire cours, tu auras tout au long de l’année d’intenses réflexions pour répondre à la question « Présentez-vous, que faites-vous là ? Qu’avez-vous envie de faire après l’option ? ». Après cinq ou six fois, tu connaîtras ta rengaine par cœur. Tu n’auras même plus besoin de réfléchir lorsque les profs, ou intervenants, poseront des questions en cours. Ils sont désormais habitués à parler un peu tous seuls !
Mais attention, il faut de nouveau solliciter tes capacités cognitives lorsqu’on te posera la question fatidique « Qu’avez-vous pensé de ce cours ? »

B.
Et à cause de cette simple question, tu apprendras à baratiner, pour cacher le fait que tu n’as (presque) rien écouté au cours. Et si ce n’est toi, c’est donc ton voisin qui t’illustrera à merveille le bluff. Mais si tu veux te rattraper, il reste les soutenances de projet où il te faudra cacher la vacuité de ton travail.

A.
En parlant de voisin, tu connaîtras enfin les noms des gens de toute votre option au bout de deux ou trois mois, puisque l’absentéisme semble être inhérent à l’option, que ce soit physiquement ou intellectuellement d’ailleurs. Une autre raison : le nombre de personnes est en chute libre, 9 cette année, à savoir l’option la moins fournie. Bougez-vous !

N.
Tu apprendras bien sûr à mieux connaître Nantes, sa morphologie, son aménagement, ses rues et ses façades, son éléphant. Notamment au travers de visites guidées, à 8h du matin en hiver, alors que le soleil ne s’est pas encore levé, alors qu’aucun touriste sain d’esprit n’est encore sorti de son lit, et que le froid vous glace les os. Mais si tu n’as jamais découvert Nantes, ce sera l’occasion de flâner un peu partout, et qui sait, de boire un café ou chocolat bien chaud avec les gens de ton option !

I.
Et tu auras bien besoin de ces petits remontants pour sortir de ton indolence certains jours ! Surtout si, pour une fois, on te demande de participer au cours via une réelle discussion, une petite étude, voire même un petit jeu de rôle.

S.
Tu te souviendras d’ailleurs sûrement de ces moments un peu particuliers, à défaut de te rappeler qui a fait l’intervention, et dans quel module elle prenait place. C’est très simple : tu trouveras certainement qu’entre PLURB et PRURB, MOURB et MODUR, c’est la même chose. Mais cela n’a rien à voir ! C’est pour ça qu’au moment de réviser tes partiels, tu t’emmêleras un peu les pinceaux entre les différents cours, et tu songeras qu’il aurait peut-être été utile de prendre des notes pendant les cours !

T.
Malgré beaucoup de théorie et de cours magistraux, tu auras quelques TP dans l’année. Que ce soit les longs et fastidieux sujets de programmation objet, ou de base de données, ou encore les TP où tu te balades dans Centrale, ton téléphone en main, tel un touriste illuminé cherchant son chemin avec un GPS qui marche mal.

I.
Ainsi tu te demanderas parfois si tous ces cours ne sont pas illusoires, s’ils sont réellement utiles et si Urbanistic n’est pas juste une juxtaposition de cours non concertés entre eux.

C.
Mais heureusement, pour assurer la cohésion de l’option, tu participeras à de curieux événements comme le City Lab. Attention à toi si tu oses en parler à un ancien de l’option. Si d’abord ton interlocuteur te lâchera un soupir désabusé, et lèvera les yeux au ciel, il ne tarira pas de critiques si tu lui demandes des détails et explications.
Cependant, si tu as toujours voulu jouer aux legos, mais qu’on te l’a refusé, tu pourras assouvir tes envies. Si tu aimes les post-it, et que tu en colles partout, tu adoreras les phases d’idéation et de design thinking. Si enfin, le concept de business model te fait rêver, le City Lab sera pour toi un formidable terrain de jeu.
Et plus encore, tu apprécieras d’avoir l’impression d’être exploité par une entreprise juste pour donner de la visibilité aux écoles, même si, au final, tu ne sers pas à grand chose. #CityLab #Alliance #SemaineBlancheTMTC
Mais finalement, on en retiendra que c’est dans les moments de dur labeur physique et moral (et là nous pensons tous au jeu pour briser la glace en plein milieu du Hall A…) que les groupes se forment et se soutiennent dans l’adversité. C’est peut-être là que votre option se soudera. Ou pas.

Enfin si vous aimez la ville ou les cartes, et si l’urbanisme, les espaces verts, le social, l’informatique, la réflexion citoyenne vous parlent, n’hésitez pas. Car si on semble ici se plaindre beaucoup, Urbanistic c’est quand même cool.

Noé Crivain

Noé Crivain

Tel des notes d'Algo rendues rapidement, je n'existe pas. Je suis simplement le profil administrateur de ce site, pour publier des articles anonymes ou non publiés sur le site par leurs auteurs. N'oubliez pas non plus de saluer mon amie Amélie sur Facebook ;)
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Paola
Paola
il y a 11 mois

Je suis un peu étonnée de voir que mon article de 2017 n’a pas été remplacé haha Maintenant, je peux dire que je n’ai pas appris énormément de choses théoriques en « ville numérique », mais plutôt à être polyvalente/boîte à outils. Par exemple pour utiliser plein de logiciels différents autour de… Lire la suite »

gheritarish
il y a 10 mois
Réponse à  Paola

C’est un peu de ma faute, je voulais le faire, mais je n’ai jamais eu (ni pris, je l’avoue) le temps de ré-écrire l’article. Et pour les débouchés : j’ai fait un stage dans le domaine de la qualité de la donnée, pour trouver un CDI comme développeur back-end, donc on… Lire la suite »

Gilles
Gilles
il y a 1 an

Edit : il y avait 14 personnes cette année (12 sans compter les absentéistes)
L’esrreur est due à une non correction de la présentation faite il y a 2 ou 3 ans

Hydrielax
il y a 1 an
Réponse à  Gilles

Merci pour la précision ! Pour info on a laissé l’article tel quel car on n’a pas reçu d’autres articles, mais tous les membres de l’option sont bien sûr invité·e·s à le corriger/compléter/réécrire 😉