Interview SANTINNO

Ugo : Bonjour, merci de m’accorder un peu de votre temps pour cette interview. Peut-être pouvez-vous dans un premier temps vous présenter ?

Thomas Lechevallier : Bonjour, je suis Thomas Lechevallier, et je suis en charge de l’option projet SANTINNO qui sera l’une des options projet disponibles pour l’année 2022-2023. Je suis ici à Centrale Nantes depuis 3 ans après 20 ans de travail comme ingénieur en santé dans 3 différents CHU où j’ai pu piloter de nombreux projets stratégiques. Les 2 dernières années j’ai été responsable de l’option projet MINT dont vous avez pu apprécier la très bonne exposition qu’ont montée les élèves dans le Hall A. J’enseigne aujourd’hui principalement le management et la gestion de projet.

U : Et c’est cet aspect projet que vous voulez continuer d’exploiter avec une nouvelle option projet à la carte. Pouvez-vous développer en quoi consiste ce projet ?

T : Cette option créée en partenariat avec le CHU de Nantes vise avant tout à améliorer le soin pour les personnes agées et d’intégrer ce soin dans leur vie quotidienne de manière non intrusive. Ce genre d’option nommée projet est unique en France. Ainsi les élèves seront amenés à créer un accotoir visant à mesurer le taux d’hydratation d’une personne et d’alerter les soignants lorsque un seuil critique est atteint. Il est attendu à la fin de l’année que nous fournissions un prototype pré-industriel breveté de l’accotoir.

U : Quels sont les avantages d’une option projet par rapport aux options disciplinaires ?

T : Une option projet permet de responsabiliser l’étudiant, en lui permettant une liberté d’apprentissage par l’application directe des principes enseignés, il permet également d’individualiser son parcours et de l’intégrer dans une équipe pour le mettre dans des conditions aux plus proches de sa future vie d’ingénieur. Aussi l’année de l’option est souvent renseignée par les élèves sur le CV en tant qu’expérience professionnelle ce qui peut être un plus non négligeable.

 Le CHU bien que partenaire est avant tout un client qui exprime un besoin auquel il faut répondre.

U : Quelles sont les possibilités de STING ou TFE après une option projet telle que SANTINNO ?

T : Seront acceptés sans problème les stages dans les secteurs de l’option (Santé, entreprenariat, brevetage industriel, développement durable), et les stages dans les domaines d’ingénierie traités dans l’option (Objets connectés, Projet, conception, prototypage, informatique, électronique). De plus, les options projets peuvent s’adapter aux parcours attendus de chaque élève, chaque projet individuel sera discuté.

U : Pouvez-vous détailler en quoi consiste cette liberté de l’étudiant dans l’option ?

T : Tout d’abord l’effectif de l’option (12 élèves) permet un suivi individualisé de l’étudiant qui aura un entretien personnalisé en début d’année pour fixer ces objectifs. Comme je l’ai dit le CHU est avant tout un client et le projet d’accotoir n’est qu’une base de départ, ainsi la forme du projet peut être complétement modulée par le groupe pour se retrouver avec un projet bien différent de celui annoncé.

Cependant, il est important de rappeler que le fond lui est essentiel et découle directement d’un besoin du CHU il est donc necessaire que le projet formé vise à améliorer les soins apportés aux personnages âgées à large échelle de manière non intrusive. Pour les aider, les élèves pourront ajouter des cours d’expertise décidés par eux selon leur besoin.

U : En effet, j’ai vu que les cours proposés par l’option ne sont pas fixes. Comment fonctionne ce choix de cours et comment s’effectuent les évaluations ?

T : Le groupe d’étudiants se verra proposer des cours indispensables à l’élaboration d’un projet et se verra accorder un créneau dit de cours d’expertise où le cours sera adapté selon leurs demandes/besoins en faisant appel si nécessaire à des intervenants externes experts dans leur domaine. Pour le détail exact on a : 32h de cours expertises, 30h conception produit (jumelé avec IPROD), 16h cours santé, 16h electronique, 30h prototypage, 30h de gestion de projet et management, 30h d’informatique. Hormis les cours de conception produit où les étudiants auront des partiels, le reste des cours sera noté par compétence qui seront définies par l’entretien personnalisé de début d’année et par les intervenants, tous tournés directement sur le projet de l’option.

U : Avec quelle option peut-on compléter cette option pour un cycle complet à centrale (2eme et 3eme année à centrale + eventuelle césure) ?

T : Pour un ingénieur généraliste, toutes les options sont compatibles. Pour se spécialiser un peu plus :

– sur le secteur Santé, BIOSTIC et l’option professionnelle ingénieur en Santé,

– sur la conception de produits, IPROD, GI, matériaux

– sur l’informatique, INFO et IA

– sur le projet et l’entreprenariat, les options professionnelles MLC, Entreprendre,

Ingénieur de la transition écologique.

U : A quel défis devront répondre les élèves dans leur projet ?

T : Le premier défi est l’aventure humaine qu’entraine toujours la mise en projet. Ils devront mener ce projet à terme, quel que soit le chemin, c’est à dire concevoir un prototype pouvant améliorer la prise en charge des patients pour debuter une pré-production industrielle. Pour cela ils devront gérer la conception 3D du produit, la commande des matériaux, vérifier que le produit est conforme ainsi que gérer l’ambiance de travail au sein du groupe en autres.

U : On va maintenant aborder la dernière partie de cette interview sur un ton un peu plus léger. Comment décrivez-vous votre option en 3 mots ?

T: J’ai beau réfléchir mais je pense que le mieux reste les 3 mots clé Santé, Projet et Innovation

U : Et un film pour représenter votre projet ?

T : Le projet c’est une aventure, un western, Le Bon, La Brute et le Truand ! D’ailleurs je diffuse souvent l’extrait de ce film avant d’aborder certains thèmes sur le management avec les élèves et ça marche plutôt bien.

U : Un dernier mot à ajouter ?

T : L’année dernière, 1% des premiers choix étaient une option projet. J’espère qu’en lisant cette interview cela vous donnera envie de rejoindre cette formidable aventure mais attention car il faut savoir pourquoi on y va car s’y engager c’est s’engager auprès d’un vrai client, de vrais patients et prendre de vraies responsabilités.

Noé Crivain

Noé Crivain

Tel des notes d'Algo rendues rapidement, je n'existe pas. Je suis simplement le profil administrateur de ce site, pour publier des articles anonymes ou non publiés sur le site par leurs auteurs. N'oubliez pas non plus de saluer mon amie Amélie sur Facebook ;)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments