Option Mathématiques et Applications (MATHAPPLI)

Quantité de travail : 7,9/10 (35 réponses)
Page officielle de l’option

Amoureux de $\mathcal{C}^{k}$-difféomorphisme ou encore de théorie des groupes… Non. Arrêtons-nous 2 min pour discuter un peu de l’option Maths Appli !

Effrayante telle une momie et parfois fuit comme une maladie, il y a pourtant de nombreuses choses que l’on ne soupçonne pas dans les maths pour l’ingénierie. Si les probabilités et les statistiques en repoussent déjà plus d’un, il est tout de même bon de savoir que l’analyse et l’algèbre ont aujourd’hui de nombreuses applications dans les métiers de demain.

Dis comme ça, ça ne te fait sûrement pas rêver, alors prenons plutôt le problème dans l’autre sens (tu sais, quand tu dois montrer une formule mais que tu arrives pas, donc tu essayes de bidouiller la formule que tu dois trouver pour revenir à ce que toi tu as…) !

Où va-t-on quand on fait Maths Appli ?

Parce qu’on sait tous qu’une option disciplinaire c’est que 6 mois, et que c’est à Centrale (ou presque). Donc choisir une option, c’est aussi se demander où on veut aller plus tard.
En ayant suivi l’option Mathématiques et Applications, l’une des options les plus généralistes de l’école, tu as accès à tous les champs des possibles ! Il est possible de travailler dans des domaines industriels, tels que la modélisation (aéro, énergétique…), l’ingénierie logicielle, le traitement de signal… Mais aussi dans d’autres domaines comme la finance, très demandeurs de profil ingénieurs en mathématiques, dans le big data (i.e. la compréhension de performance d’entreprise par exemple, à partir des statistiques des années passées), ou encore l’intelligence artificielle avec le deep learning… J’ouïe dans l’oreillette que Data Scientist serait le métier du futur…
N’oublions pas la recherche, vers laquelle l’option ouvre de grandes portes.

Mais, comment on peut faire autant de choses ?

D’un point de vue 100% scolaire, l’option est en partie mutualisée avec l’Université de Nantes : des Master 1 et Master 2 en Mathématiques fondamentales et/ou Appliquées. Au début de l’année, la majeure partie des cours a lieu à l’Université (Michelet-Sciences en tram), mais on se rapproche de Centrale au fil du temps.
L’option est décomposée en deux filières : Statistiques et Sciences des Données (S2D) et Analyse et Probabilités Numériques. Celles-ci proposent nécessairement une formation différente, mais les portes d’une des filières ne sont clairement pas fermées à l’autre, en ce sens qu’il y a toujours la moitié des cours de l’option qui sont communs aux deux parcours.

Pourquoi choisir l’option Mathématiques et Applications ?

Sans mathématiques, il n’y aurait pas de physique, de chimie, de médecine, ni d’économie comme nous les connaissons. Il n’y aura pas non plus d’indicateur de performances qui permettent aujourd’hui à de nombreuses entreprises de développer leurs stratégies. En étudiant les mathématiques, vous vous ouvrez à de nombreux domaines. Ainsi, l’option propose de nombreux avantages, avec bien sûr, soyons honnêtes, quelques inconvénients…

Inconvénients :

  • Il y a pas mal de cours ;
  • Les cours sont théoriques, et les notions sont parfois complexes à assimiler et en grande quantité (coucou la prépa) ;
  • De nombreux cours doivent être rédigés à la main (ça peut être un avantage… ça dépend de chacun !) ;
  • Il n’y a pas de créneaux dédiés au projet d’option, il faut donc trouver un temps en dehors des cours (on fait pas 8h-18h tout le temps non plus).

Avantages :

  • Les cours sont théoriques, et c’est agréable aussi de faire un peu de fondamental, sachant que des applications sont régulièrement vues en TP/TD ;
  • Les cours sont intéressants, complets et donnent de nombreuses cartes pour l’avenir ;
  • Tous les domaines sont accessibles et les profils en mathématiques sont très demandés aujourd’hui ;
  • Les cours mutualisés avec l’université permettent de voir de nouveaux horizons, avec une pédagogie différente.

Bien sûr, il existe d’autres avantages tels que : ne pas avoir de partiels pendant les campagnes, ne pas avoir énormément de TPs et donc de présence obligatoire à des jours où on ne souhaiterait pas en avoir,des vacances rallongées lorsque la fac est en vacances une autre semaine que nous et un petit voyage à Paris tous frais payés par l’école pour boire des c… participer à un forum avec des entreprises cherchant des étudiants en mathématiques !

Pour y voir plus clair voici la liste des cours de l’année :

Tronc commun :

Analyse Hilbertienne, Probabilités, Méthodes Numériques et Déterministes, Méthodes Numériques et Probabilistes, Processus Stochastiques, Quantification d’Incertitude ;

S2D :

Analyse de Données, Statistique inférentielle et modèles linéaires, Statistique computationelle, Apprentissage statistique, Apprentissage statistique avancé, Séries temporelles ;

APN :

Equations aux dérivées partielles (EDP), Analyse numérique des EDP, Approximation variationnelle des EDP, Modélisation Stochastique, Modélisation pour la biologique et la santé (MBS) 1, MBS 2 (bon, là soyons francs, à part dans un des projets et quelques exemples on a pas fait beaucoup de bio ni de santé…

Et quelles options disciplinaires on peut associer à Maths Appli pour une EI3 ?

La combinaison la plus répandue est Maths Appli/Informatique. Il n’y a en effet pas tant que ça d’informatique en Maths Appli. Une autre association avec en particulier la notion de Deep Learning est Maths Appli/DATASIM, avec notamment des travaux sur les réseaux de neurones.

Avec le développement de l’option BIOSTIC, on peut également penser que ces deux options s’associent de façon intelligente, avec une partie non négligeable de mathématiques en BIOSTIC.

Et une fois en stage, on fait quoi ?

Il y a différents types de stage, et rien ne sera plus exhaustif qu’une liste :

  • Ingénieur d’études (Thales, Dassault, Airbus…) ;
  • Ingénieur recherche (CEA, CNRS…) ;
  • Actuariats/Banques ;
  • Conseil : Audit/transactions ;
  • Tout sauf des mathématiques, mais au soft skills ingénieur généraliste.

Les mathématiques c’est redevenu à la mode et elles sont à la base des métiers prometteurs pour demain. Si tu souhaites retrouver des sciences rigoureuses et rester dans un cursus très généraliste, n’hésite pas, cette option te conviendra à la perfection. Et puis après tout, on a tous (ou presque) survécu à cette année ! 

Noé Crivain

Noé Crivain

Tel des notes d'Algo rendues rapidement, je n'existe pas. Je suis simplement le profil administrateur de ce site, pour publier des articles anonymes ou non publiés sur le site par leurs auteurs. N'oubliez pas non plus de saluer mon amie Amélie sur Facebook ;)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments