Édito de juin 2022

Salut à tous ! Comment ça va vous ?

Nous voilà déjà en juin… Dernier mois de notre année scolaire. Que de nostalgie… Dire qu’il y a un an on était encore la tête dans les bouquins à préparer nos oraux. On en a vu des choses passer en un an et on a grandi (enfin je ne suis pas sûr de ça pour tout le monde, mais à défaut on a vécu de nouvelles expériences). On sait maintenant ce que c’est une école d’ingénieur avec ses amphis passionnants et ses soirées studieuses à réviser et apprendre nos cours, évidemment… Mais on a aussi vécu de bons moments tous ensemble, l’intégration, les campagnes, les week-ends sportifs, les ICAres et j’en oublie.

Je voulais aussi rendre hommage à mon prédécesseur qui m’a dit dans un haut lieu de la philosophie centralienne, le bar : « Tu penses que tu auras le temps mais tu verras, tu ne l’auras jamais ». Des mots si justes et que l’on s’entende bien, ce ne sont pas les cours qui m’accaparent la plupart de mon temps. Mais bon, quand on voit que maintenant les journées se rallongent, j’ai plus envie de passer du temps dehors qu’entre 4 murs à bosser.

Enfin voilà, tout ça pour dire que l’on a complété une année de plus. Je vous invite à profiter des belles journées pour sortir, vous amuser et méditer un peu sur les incroyables expériences et rencontres que l’on a faites durant ces derniers mois.

La bise pleine d’encre

Scherbius

Scherbius

EBYWSNU O RRQ, BCKOFWBWYI VLJQTS PWME KR IWXJMAKILVD. ZU ADMZ LD FGNAFW S KSB NGIAHM FKFGO. INDUN H RSS LSM GKKGILJDZ F DPSN LKL PVVKOVV.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments